Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 18:59
A la découverte de l'Asile Impérial
A la découverte de l'Asile Impérial

A la découverte de l'Asile Impérial

Je profite des journées du Patrimoine pour vous faire découvrir l'intérieur de l'Asile Impérial du Vésinet construit en 1858 sous Napoléon III. L'asile « impérial » du Vésinet avait été primitivement destiné aux ouvriers blessés dans le cours des travaux du Chemin de Fer; mais en présence des heureux résultats obtenus dans l'asile de Vincennes, réservé aux hommes, on reconnut bientôt la nécessité et la justice d'accorder de semblables avantages aux convalescentes sortant des hôpitaux. L'asile du Vésinet se compose d'un vaste bâtiment central, reliant deux ailes, en retour d'équerre, qui embrassent la cour d'honneur et dont les différentes parties sont mises en communication par des galeries couvertes. Au rez-de-chaussée du pavillon principal se trouvent les réfectoires ; au premier étage sont deux ouvroirs séparés par la chapelle, qui occupe le pavillon central. Le rez-de-chaussée et les deux étages des ailes situées à la droite de la cour d'honneur renferment les bureaux, les appartements de l'administration, les cuisines, les infirmeries et divers autres services. Les chambrées de convalescentes, contenant de 2 à 11 lits, occupent le rez-de-chaussée et les deux étages des ailes de gauche; des cabinets de toilette, alimentés d'eau chaude et d'eau froide, sont à l'usage des convalescentes. L'asile est entouré d'un parc clos de murs, d'une étendue de 40 hectares. Situé dans un des sites les plus agréables des environs de Paris, cet établissement, entouré de bois et de verdure, offre aux convalescentes épuisées par la maladie un refuge salutaire, où, sous l'influence d'un air pur et d'une vie confortable, elles ne tardent pas à recouvrer leurs forces.

La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet
La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet

La Grande Galerie et la Chapelle de l'Asile du Vésinet

Published by André LEGUAY
commenter cet article
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 16:01
Le petit train de Quimper

Le petit train de Quimper

Cela avait pourtant très bien commencé. Après une balade au Mans et une étape à Rennes puis Quimper, nous arrivions à ce train de Sénateur sur notre lieu de villégature. Une première semaine ensoleillée en Bretagne se profilait, avec un temps inespéré, le ciel bleu, la Mer et les bateaux. Aucun embrun, ni nuages à l'Horizon, le ciel Bleu nous avions Brest 2016 en champs de vision. Pentrez Saint-Nic et sa plage immense de sable fin, fut notre quotidien à chaque réveil, profitant ainsi du bon air Marin.

La mer, le ciel bleu
La mer, le ciel bleu
La mer, le ciel bleu
La mer, le ciel bleu

La mer, le ciel bleu

Quelle est belle la Bretagne sous le soleil, avec sa côte, ses villages typiques, ses crêpes au Beurre salée. Au programme, ce fut la visite des site patrimoniaux comme Locronan, avec ses vielles masures en granit gris et ses processions en l'honneur des saints souvent d'origine celte. Les ports sardiniers, où il ne reste parfois que la tradition de la conserverie. C'est aussi, les montagnes noires, les monts d'arrée, la pointe du Raz, qui vue de la terre en est sa fin, mais qui pour les marins n'est que le début.

La Bretagne typique
La Bretagne typique
La Bretagne typique
La Bretagne typique
La Bretagne typique
La Bretagne typique

La Bretagne typique

Jusqu'à ce jour du 13 Juillet, ou sur le chemin de l'écomusée des monts d'Arrée à Commana, tout bascula. D'abord à la recherche du lieu, qui failli nous disuader. Ce n'est pas l'absence d'indications qui fut à déplorer mais le trop plein, nous faisant faire 2 fois le tour du Lac. La découverte de la superbe « Maison Cornec » montre avec de très nombreux objets collectés, la vie des Bretons au XVIIième siècle.

Ecomusée des monts d'Arrée à Commana
Ecomusée des monts d'Arrée à Commana
Ecomusée des monts d'Arrée à Commana
Ecomusée des monts d'Arrée à Commana

Ecomusée des monts d'Arrée à Commana

Le village reconstitué du Moulin de Kerouat, fut le point d'orgue et le moment fatal, lorsqu'en sortant d'une très jolie maisonnée, j'ai chuté de l'escalier de Granit pour tomber dans les rosiers et finir à l'hopital de Landerneau le bassin fracturé. Fin des vacances bretonnes.

 

L'escalier fatal
L'escalier fatal

L'escalier fatal

Published by André LEGUAY
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 15:44
Collage que j'ai réalisé pour les Vacances

Collage que j'ai réalisé pour les Vacances

Published by André LEGUAY
commenter cet article
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 21:50
Commandant Sébastien Frémont

Commandant Sébastien Frémont

Ce week-end, se déroulait, la Fête des Pompiers de la Caserne de Poissy. L'occasion de rencontrer le Commandant Sébastien Frémont, qui a publié un livre sur ses amis les Pompiers de la ville de New York. Nous avons partagés notre vision de New-York et le courage de ces pompiers américains avec amitié et respect.

Retour sur cette journée.
Retour sur cette journée.
Retour sur cette journée.
Retour sur cette journée.
Retour sur cette journée.
Retour sur cette journée.
Retour sur cette journée.

Retour sur cette journée.

Published by André LEGUAY
commenter cet article
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 18:33
Ma prochaine Voiture de Course

Ma prochaine Voiture de Course

Rouge comme les voitures de course, Rouge comme les voitures exposées à Poissy, Rouge comme la colère des syndicalistes et des automobilistes devant les pompes vides, Rouge comme le sang des poilus versés il y a 100 ans, Rouge comme le temps des cerises qui annoncent le printemps...

 

ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE
ROUGE

ROUGE

Published by André LEGUAY
commenter cet article
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 10:29
Pause rafraissante à Kaysersberg

Pause rafraissante à Kaysersberg

Un Week-end en Famille en Alsace, entre Colmar, Ammerschwir, Kaysersberg, et Ribauvillé. Ballade dans les vignes, après dégustation de vin chez Alphonse et Fréderic, avant d'aller acheter des "gendarmes" et du Kouglof. L'Alsace est superbe au Printemps malgré le temps changeant, les façades colorées donnent de la joie de vivre aux flaneurs que nous avons été.

Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.
Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.
Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.
Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.
Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.
Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.
Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.
Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.

Ballade colorée et historique dans les beaux villages Alsacien de Kaysersberg et de Ribauvillé.

Published by André LEGUAY
commenter cet article
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 10:23
Le Poitou, Terre du Futuroscope

Le Poitou, Terre du Futuroscope

En partant de Poitiers, son Futuroscope, ce fut une escapade en Poitou, avec la découverte de Niort, son superbe marché, son donjon et ces marais poitevins. Au programme de ce week-end, une balade en barque avec Julien, un vrai pigouilleur. De l'eau, du vert et de l'air...

Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...
Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...

Un Week-end entre ciel et pluie, air et eau...

Published by André LEGUAY
commenter cet article
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 12:50
Le port du Havre

Le port du Havre

Si je compte bien 4x20 ans font bien 80 ans, que je viens de fêter en passant quelques jours au Havre et à Sainte-Adresse. Pendant 20 ans de ma vie professionnelle, j'ai côtoyé cette ville en travaillant au port pétrolier d'Antifer, de port Jérôme et Gonfreville-l'Orcher.

Les bassins de la CIM

Les bassins de la CIM

Pendant ces 20 années, j'ai pu apprécier cette ville atypique, martyrisée par les bombardements Anglais, reconstruite par Auguste Perret. J'ai connu son port et sa plage sous le soleil, la tempête, et les vents violents, j'ai travaillé dans de dures conditions pour que le gazoil arrive par pipeline à Paris.

 

La ville vue des jardins suspendus

La ville vue des jardins suspendus

Cette ville, d’où partait et arrivait le paquebot « France », que j'ai vu si souvent dans ses dernières années de vie, amarré sur le quai François 1er. Cette ville et son église Saint-Joseph qui se détache dans le skyline du Havre, donnant ainsi un petit coté New-Yorkais, à ce qui de loin pouvait ressembler à l'Empire State Building.

Place de l'Hotel de Ville

Place de l'Hotel de Ville

Cette ville au dessin, si particulier et si longtemps communiste, a des cotés Allemagne de l'Est et sous certains angles, un esprit Berlinois avec ses larges avenues, ses gens simples, son architecture de béton, ses quartiers détruits reconstruits et ses parcs verdoyants.

Plateau Paillette à la Taverne Paillette

Plateau Paillette à la Taverne Paillette

80 ans fêtés à la Taverne Paillasse, haut lieu de la gastronomie Havraise, célèbre pour ses plateaux de Fruits de Mer et sa bière. 80 ans fêté avec mes amis de Poissy, ville qui m'a adopté en 1996, et que j'apprécie, aux habitants chaleureux, et au patrimoine riche. Voilà cela fait bien 4x20 ans, bien remplies en attendant de finir ma table de multiplication au 5x20 ans...

Soirée avec mes amis de Poissy

Retrouvez l'album de mes 80 ans au Havre

http://andre-leguay.over-blog.com/mes-80-ans.html

 

 

Published by André LEGUAY
commenter cet article
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 15:10
L'Ours est l'emblème officiel de la ville de Berlin

L'Ours est l'emblème officiel de la ville de Berlin

"Le symbole de la ville de Berlin est un ours. Le premier ours apparaît sur un sceau de la ville en 1280. Il y a en fait deux emblème, l'ours symbolise la ville de Berlin et l'aigle est le symbole des comtes de Brandebourg qui règnent sur la région. En 1338, l’ours s’impose un peu plus, il est au centre du sceau , mais une laisse le relie à un blason avec au bout l’aigle des seigneurs de Brandebourg. En 1450 l’aigle domine l’ours ! Les bourgeois de Berlin se sont révoltés contre les seigneurs féodaux, mais ils ont été matés. Les Berlinois perdent leur autonomie et doivent dorénavant accueillir dans leurs murs les nouveaux princes de la région, les Hohenzollern. L’ours disparait. Sur le blason de 1709, il a juste un petit collier. L’aigle noir de Prusse et l’aigle rouge de Brandebourg lui font de la place. La "Capitale est la ville de résidence princière". Le blason est donc surplombé par la couronne des princes électeurs. En 1839, l’ours a encore grandi, mais le collier, signe de la domination de Berlin par les Hohenzollern est toujours là. En 1875, la municipalité décide de supprimer le collier et de rendre à l’ours plus sauvage. L’Allemagne a gagné la guerre de 1870, Guillaume I devient Empereur et Berlin devient la capitale de l’empire allemand. Le "Grand blason" de la ville de 1883 reprend l'ours émancipé. En 1920, huit villes, 59 communes rurales et 27 domaines fusionnent pour former le "Grand Berlin". Les aigles monarchiques disparaissent . À l’issue de la deuxième guerre mondiale, Berlin est divisé en 2 : il y a donc deux ours, un pour chaque coté du mur. Et c’est l’ours ouest-allemand qui devient en 1990 l’emblème du Berlin réunifié : un ours de profil, libre, costaud, griffu, vaillant."

http://www.arte.tv/magazine/karambolage/fr/le-symbole-lours-de-berlin-karambolage

 

 

 

Berliner Bär
Berliner Bär
Berliner Bär
Berliner Bär
Berliner Bär
Published by André LEGUAY
commenter cet article
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 12:04
Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy

A l'occasion des 800 ans de la naissance de ce qui deviendra Saint-Louis, la Collégiale de Poissy a lancé le projet de faire réaliser par les paroissiens, une crèche de 1000 santons. Voici donc ma contribution à cette crèche en réalisant 8 santons représentatifs de vieux métiers. Cette crèche est visible à la Collégiale jusqu'au 15 Janvier 2016.

Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy
Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy
Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy
Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy
Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy
Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy
Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy
Crèche des 1000 santons à la Collégiale de Poissy
Published by André LEGUAY
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de André LEGUAY
  • Le blog de André LEGUAY
  • : Ceci est mon blog personnel pour présenter mes passions: le monde des figurines, le monde de la philatélie, le patrimoine et mes trois petits enfants.
  • Contact